18 juin 2009

Marché chinois 2009

Présentation du marché chinois 2009
par Marketing en Chine

Désormais, la Chine n’est plus seulement un atelier de production mais également un énorme marché . Sa croissance élevée est devenue particulièrement voyante ces cinq dernières années et devient un acteur économique majeur pour tout business dans le monde. Début 2009, elle devient la 3e puissance économique du monde devançant l’Allemagne et juste derrière le Japon.
La Chine fonctionne avec une économie capitaliste appuyée par un gouvernement communiste.
Elle consomme des quantités toujours croissantes d'énergie et de matières premières, au point de déstabiliser les marchés financiers mondiaux. Elle continue a développer, même malgré la crise, un nombre de secteurs phares dans la production : acier, chantiers navals, jouets, textile, ciment, chaussures, secteur de l'électroménager, téléviseurs…


Il existe en Chine un réseau particulièrement dense de plus de huit millions de PME condensées à 80% sur les côtes. Ces PME représentent un marché B to B(Business to business) gigantesque.

Pour l’instant, l’intérêt des entreprises occidentales se portent principalement sur l’achat de marchandises bon marché, mais ces sociétés chinoises se transformeront bientôt en cibles de choix pour la vente des produits et services. Depuis plusieurs années, la présence de la France s’est accrue. On a pu remarque une volonté des CCI et missions économiques de développer la notoriété française en Chine, mettre en contact entrepreneurs français et chinois . Cependant ce marché reste très risqué. On a pu le constater, la France et la Chine ont vécu un grand nombre de tensions comme le passage de la flamme olympique, à Paris suivi du boycotte des produits français par les consommateurs chinois. (VS Carrefour en Chine).
Les clefs de la commercialisation en Chine, passent selon moi dans un premier temps, par l’application des méthodes de gestion et de management des grandes sociétés internationales adaptées aux demandes du marché local. Les grandes multinationales, présentes en Chine, sont en général plus performante sur leurs corps de métier mais rencontrent des difficultés pour commercialiser leur produit et s’adapter à la coutume locale.
La plupart des grandes compagnies ont mis plusieurs années pour pénétrer le marché chinois. Elles ont été principalement confrontées à une différence culturelle très forte et à une stratégie globalisée en non adéquation avec le marché. La tendance est d'adopter un marketing de proximité.
Les entreprises chinoises, plus récentes, connaissent un plein essor, sont plus flexibles et dominent le marché chinois du B to B. Elles connaissent un stade critique, et ont amélioré leur politique marketing et leur qualité juste ici peu développés.

Olivier VEROT
Marketing Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire