24 juin 2009

le marketing viral en Chine

le développement du marketing viral en Chine.

En 2007, Internet en Chine c’était,
• 300 millions d’utilisateurs
• 27 000 campagnes de pub ont été lancées sur internet
• le marché de la publicité sur le net 12 milliards de yuans.(1,2 milliard d’euros)


Dans ce contexte, un nouvel instrument de promotion a attiré l'attention des publicitaires: les "advergames", Ce sont des jeux promotionnel gratuits fonctionnant sur internet, créés et financés par des marques. Ce concept a d’abord été développé aux Etats-Unis avant de toucher l'Europe. En Chine, il fonctionne particulièrement car, environ, 60% des Internautes Chinois sont des utilisent les jeux en ligne.

Les media classiques ont du mal a fournir des informations ludiques et très complètes sur le produit, mais les « advergames » se révèlent d’une efficacité exemplaire. Chaque joueur passera environ 5 minutes pour découvrir le produit.

La technique s'adapte parfaitement au "marketing viral", une stratégie de promotion fondée sur un effet de contamination de la cible par la propagation du message selon des techniques et des vecteurs recourant essentiellement au bouche- à-oreille.


En Chine, ce nouveau concept fonctionne parfaitement bien. Cela a fait du mal à Carrefour, pendant les incidents du passage de la flamme olympiques a Paris. On a assisté à de nombreuses attaques et rumeurs. En quelque minutes on a vu des millions d’utilisateurs sur MSN Messenger mettre « I love China » sur tous leurs pseudos pour montrer leur soutien à leur pays. L’absence d’esprit critique, la non vérification des informations et la nouveauté de ce concept font des chinois une cible privilégiée permettant la circulation d’informations. Marketing Chine

On a vu aussi des campagnes de marketing viral en France particulièrement efficace, durant la même période. Ces campagnes contre les jeux olympiques de Pékin ont été particulièrement présentes sur le web.




Manipulation, information ou désinformation, il est évident que le marketing viral est prometteur. C'est un outil remarquablement efficace mais peut être parfois contraire aux règles éthiques. Pour l'instant aucune législation ne réglemente cette activité mais on peut prédire qu'il faudra à terme réguler cette activité pour éviter tout excès.

source: front network.
source: aujourd'hui la Chine

Olivier VEROT
Marketing Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire