1 août 2009

Le nucléaire en Chine se porte bien

Le nucléaire en Chine se porte bien.

La coopération sino-française sur le plan nucléaire est fructueuse, et remonte au début des années 1980.

A Dandong, Liaoning, la construction de la centrale nucléaire est prevue.

La Chine et la France ont développé une relation de confiance, forte et durable, basée sur le long terme, a déclaré le PDG d'Areva.

"Notre objectif est simple: avec nos partenaires, faire du projet Taishan une vitrine tant en Chine que hors de Chine"

En 2008, la Chine et la France ont signé deux nouveaux accords industriels: l'un garantissant l'accès à plus de la moitié de la production d'uranium de la société minière UraMin, et l'autre portant sur le développement d'une société conjointe d'ingénierie.

La Chine est le plus grand marché d'AREVA.

Rajoutons que cette coopération sino-française sur l'énergie nucléaire a été associée à plusieurs transferts de technologie ainsi qu'à des programmes de délocalisation de la production.




Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire