22 déc. 2009

Hermès veut conquérir la Chine avec Shang Xia

Hermès veut conquérir la Chine avec Shang Xia

Arrivé tardivement sur ce marché, le groupe de luxe entend rattraper son retard en lançant au printemps prochain une nouvelle marque, Shang Xia, à Shanghai.

Shang Xia signifie en mandarin «dessus-dessous». C’est aussi le nom de la marque que le groupe de luxe Hermès va lancer au printemps prochain pour conquérir le marché chinois. D’après les informations transmises à la presse par Patrick Thomas, gérant d’Hermès International, il s’agira d’une maison «authentique, avec un style, des matières et des savoir-faire ancrés dans la culture chinoise».


Cette nouvelle griffe proposera du prêt-à-porter, du mobilier et des arts de la table chinois. La direction générale et artistique sera confiée à Qiong-Er Jiang, fille d’un célèbre architecte local. Cette dernière aura une part minoritaire du capital, la majorité revenant à Hermès.

C’est la première fois de son histoire que le groupe de luxe lance une marque. Jusqu’ici, Hermès ne s’était développé que sous son propre nom en rachetant des sociétés artisanales comme l’horloger Vaucher ou le bottier John Lobb. Mais le marché chinois est plus difficile à conquérir.


Malgré ses 16 boutiques, Hermès a du mal à décoller à cause de ses prix trop élevés. Cette marque devrait donc permettre de proposer à cette clientèle des produits moins chers fabriqués sur place. L’enjeu est de taille car les chinois devraient tirer la croissance du marché du luxe en 2010.

suite sur

Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire