7 avr. 2010

Google a annoncé qu’il arrêterait ses activités en Chine car il ne souhaitait plus appliquer la politique de censure du gouvernement Chinois. Cette fois-ci c’est au tour de la société américaine GoDaddy (numéro 1 mondial des noms de domaines) d’annoncer l’arrêt de la vente des noms de domaines en Chine. La société explique que sa décision n’est pas motivée par celle de Google mais plutôt par l’absurdité des règles de contrôle et de censure des noms de domaines en Chine.

Selon GoDaddy, toutes ces informations avaient pour but d’accroître le contrôle du gouvernement chinois sur internet.

Le gouvernement Chinois a voté une loi obligeant toute personne possédant un nom de domaine à fournir une photo d’identité en couleur, un numéro SIRET et de nombreux autres documents qui devaient être envoyés par la poste à l’administration chinoise.


Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire