10 mai 2010

L'exposition universelle de Shanghaï

L'exposition universelle de Shanghaï

L'exposition universelle de Shanghaï a ouvert ses portes au public, samedi 1er mai, après avoir été inaugurée la veille dans un festival pyrotechnique à la démesure de la puissance chinoise. Shanghaï a soigné son entrée en scène.
Des immeubles ont été réhabilités. Les devantures dans les rues populaires ont été recouvertes de lambris, les toitures, refaites, grâce aux subsides de la municipalité distribués par les comités de quartier. Le réseau de métro a quasiment doublé. La ville s'attend à recevoir entre 70 et 100 millions de visiteurs, de quoi doper le secteur du tourisme et des services. Et espérer un retour sur un investissement colossal : quelque 400 milliards de yuans (40 milliards d'euros) pour les infrastructures et 28,6 milliards de yuans pour la seule Exposition.

Ce qui se joue à Shanghaï dépasse toutefois le périmètre de la mégapole. Deux ans après les Jeux olympiques de Pékin, la Chine convie le monde à une nouvelle démonstration de puissance. C'est sa capacité à accueillir, à séduire, à impressionner mais aussi à promouvoir le thème du développement urbain durable, thème central de l'Expo 2010, qui est mesurée. Il s'agit cette fois plus de marketing et de "soft power" (puissance douce) que de compétition


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire