26 août 2010

Opel attaque le marché chinois

Opel attaque le marché chinois

Nick Reilly, a annoncé que son groupe comptait démarrer ses exportations vers la Chine avant la fin de l'année, selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung à paraître jeudi 26 août.

"Nous allons débuter d'ici la fin de l'année la commercialisation en Chine" de nos véhicules, a déclaré le patron d'Opel, cité par le journal.

Outre la Chine, Opel va se lancer sur quatre autres nouveaux marchés internationaux, parmi lesquels l'Australie et deux pays sud-américains.


General Motors pour la commercialisation de voitures sous la marque Opel à l'étranger fut décidé car elles étaient jusqu'alors toujours proposées hors d'Europe sous la marque Buick ou Chevrolet. General Motors est numéro un sur le marché chinois, devant Volkswagen.

Ces nouveaux marchés doivent aider Opel à amortir le ralentissement observé sur son marché traditionnel, l'Europe.

Au cours des six premiers mois de 2010, Opel a constaté un recul de 5% de ses ventes de véhicules dans l'UE, à 526.000 exemplaires,l

Pour remonter la pente, Opel a également commencé une cure d'amaigrissement qui doit aboutir à la suppression de 8.300 emplois d'ici 2015, sur 48.000.

Olivier
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire