3 août 2010

Volvo peut il concurrencer BMW en Chine ?

Volvo peut il concurrencer BMW en Chine ?

Volvo Automobile est devenu chinois grâce à Geely, suite à l’accord signé entre ce dernier et Ford en mars dernier. L’occasion pour le nouveau propriétaire de la marque suédoise de préciser ses intentions.

Li Shufu, patron de Geely automobile Group, a assuré que le siège, le centre de recherche et les usines européennes de Volvo seront conservés, tout comme les valeurs fondamentales (qualité, sûreté, respect de l’environnement) qui ont fait la marque. « Geely reste Geely et Volvo reste Volvo, a assuré le patron. Les deux sociétés entretiennent une relation fraternelle, pas une relation de parent à enfant ».

Le patron a en effet annoncé l’ouverture d’un site Volvo en Chine d’une capacité de 300 000 unités dans les années à venir

Un discours qui semble satisfaire les salariés de la marque suédoise,

On ne sait pas encore ce que cette stratégie va changer en Europe, mais nous apprécions la volonté du groupe de conserver ses activités européennes tout en misant sur une expansion considérable sur les marchés d’Asie

La plus importante acquisition d'un constructeur européen par un chinois est définitivement scellée


Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire