13 sept. 2010

Le navire de pèche chinois

Le navire de pèche chinois

Le Japon a relâché l'équipage d'un navire de pêche chinois la semaine dernière dans une zone au centre d'un litige frontalier entre les deux pays asiatiques

La suite de l'épisode du bateau de pèche chinois

Chine nouvelle précise que les 14 membres d'équipage sont en cours de rapatriement aérien. Le navire est également reconduit vers les eaux chinoises


Le capitaine du bateau, dont un tribunal a autorisé vendredi le maintien en détention pour dix jours supplémentaires, est toujours incarcéré, a dit un porte-parole des procureurs japonais.

Dans un communiqué, le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé une détention illégale et réclamé sa libération immédiate.

Le bateau de pêche, intercepté en mer de Chine orientale, avait été conduit par les garde-côtes japonais dans un port de l'île japonaise d'Ishigaki.

L'affaire a montre le litige frontalier qui oppose les 2pays sur l'appartenance d'îlots de cette zone, les îles Diaoyu en chinois, Senkaku en japonais, à proximité de gisements potentiels de gaz et de pétrole.

Elle a poussé la Chine à convoquer à quatre reprises l'ambassadeur du Japon à Pékin. Les autorités chinoises ont également annulé des discussions prévues avec le Japon sur un autre dossier territorial, dans une autre partie de la mer de Chine orientale.

Source Xinhua


Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire