17 avr. 2012

Les investissements baissent en Chine

Les investissements baissent en Chine

Dans l'empire du milieu, les investissements étrangers baissent pour le 5ème mois consécutif.
La grande majorité des investissements directs étrangers en Chine viennent d'Asie, à savoir du Japon, de Corée du Sud, de Hong Kong, Macao et de Taïwan, ainsi que de cinq pays d'Asie du Sud-Est (Singapour, Malaisie, Thaïlande, Philippines et Indonésie).

Les investissements directs étrangers (IDE) en Chine ont baissé en mars pour le cinquième mois consécutif et ont été marqués par un fort recul de ceux en provenance d'Europe, selon les chiffres publiés mardi par le ministère du Commerce.
En mars, les IDE en Chine se sont élevés à 11,75 milliards de dollars, en baisse de 6,1% sur un an.


Les investissements directs étrangers en Chine avaient atteint 29,48 milliards de dollars, en baisse de 2,8% par rapport au premier trimestre 2011.
Les investissements en provenance des pays de l'Union européenne ont reculé entre janvier et mars de 31,2% sur un an à 1,414 milliard de dollars, par rapport à la même période de l'an dernier.

source: les écchos

Aux Etats-Unis ils ont en revanche pour leur part augmenté de 10,1% sur la période, à 893 millions de dollars.

Le ministère chinois du Commerce a exhorté mardi les États-Unis à cesser de recourir au protectionnisme économique au nom de la promotion du commerce équitable.

"Nous espérons que les États-Unis ne prendront plus de mesures protectionnistes, qui sont prétendument destinées à protéger le commerce équitable, mais s'inscrivent en réalité dans un contexte politique", a indiqué Shen Danyang, porte-parole du ministère.
source

La baisse des investissements étrangers en Chine s'inscrit dans un mouvement plus général de ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale (8,1% au premier trimestre en rythme annuel), lié notamment aux difficultés de ses exportateurs face à la crise de l'Europe, leur premier marché.


La banque centrale donne plus de marge au yuan

Lundi, après que la banque centrale a doublé la marge quotidienne de fluctuation de la devise, le yuan a plongé contre le dollar US, mais les analystes prévoient une tendance à l'appréciation pour 2012.

C'était la première fois depuis mai 2007 que la marge de fluctuation était élarhttp://www.blogger.com/img/blank.gifgie.

En dépit de cette plongée, le yuan s'appréciera contre le dollar tout au long de 2012, bien qu'à un rythme plus lent et avec plus de volatilité, ont déclaré les analystes.

La Banque populaire de Chine, la banque centrale, a annoncé samedi qu'on permettrait au yuan de fluctuer de 1 % à partir d'un point médian quotidien - le double du 0,5 % précédent.

Source


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire