9 nov. 2012

La censure en Chine toujours présente

La censure en Chine toujours présente


 Comme le montre le dernier fait en date Le NYT (New York Times), qui dispose maintenant d’une version en mandarin, a révélé la fortune inexpliquée de l'ancien Premier ministre Wen Jibao.

 Cette enquête a été faite juste après un scandale de la province de Guangdong le scandale Cai Bin.
=>21 maisons, avec un salaire de seulement 1600 dollars par mois.



 L’agression d’une hôtesse de l’air par un haut fonctionnaire avait fait scandale Un autre fait divers avait marque les esprits concernant le fils d’un haut fonctionnaire qui a été censurée, une histoire de Ferrari avec un fils du parti qui est mort au volant de son bolide d’une valeur de 680 000 USD , avec à ses côtés deux jeunes femmes dénudées.

 On trouve sur le web chinois de très nombreux exemples de débordements gouvernementaux, et Pékin  réussit toujours à noyer le poisson grâce aux médias sociaux, qui permettent aux citoyens de participer aux débats sur l'internet chinois.


550 millions d’internautes en Chine,et une liberté d’expression toujours aussi contrôlé sur Internet


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire