29 nov. 2012

Stratégie pour Vendre en Chine

Stratégie pour Vendre en Chine


« Les consommateurs chinois sont encore très masculins, sont encore peu éduqués et changeront beaucoup car dans 10ans le top 5 dans dix ans ne ressemblera pas à celui d'aujourd'hui »,

La Chine  regorge d'opportunités mais présente aussi de sérieux défis !

Vendre aux chinois reste un défi! 


Photo @Gilles Reboisson

La distribution
Maintenant que la Chine constitue l'une de leurs principales ressources, toutes les marques confondues garder le contrôle d'une distribution initialement confiée à des agents est stratégique

Le plus grand risque est encore de succomber au rêve chinois en y consacrant tous ses investissements.
En 2020, 330 villes chinoises disposeront d'un revenu moyen par habitant supérieur à celui de Shanghai en 2008. PLus d'informations sur Vendre en Chine : le Guide


Des Riches chinois
les opportunités ne manque pas. lA peine entamé par la crise on a vu en chine  l'enrichissement rapide des classes aisées qui vont continuer à faire exploser les ventes de Luxe.
Rien qu'entre 2010 et 2011, les ventes de luxe ont progressé de 23 %.
La croissance ne vient pas toujours de là où on l'attend.  Il est difficile de trouver des vendeuses parlant chinois en Europe


Une clientèle masculine
Autre défi pour les maisons de luxe, le consommateur chinois est en pleine mutation. Celui d'aujourd'hui n'a rien à voir avec un Français ou un Japonais. Plus masculin donc, mais surtout plus jeune car 80 % des millionnaires ont compte (accrochez vous bien) moins de 43 ans cette cible recherche des marques bien visibles et chères, symboles de statut social dans un monde encore totalement homogène 20ans dans notre chère france.
Les ventes de sacs et autres accessoires rattrapent les joujoux horlogers masculins et un luxe plus discret trouve preneur.car Attention la féminisation sont des tendances très fortes dans l'empire du milieu.


Le E-commerce
Les renseignements et les achats par Internet explosent. Selon l'étude du BCG, 759 millions d'utilisateurs chinois (y compris les mobinautes) sont connectés trois heures par jour, contre 238 millions d'Américains pendant 2 h 27. (lire aussi le vin peut il se vendre sur Internet)

Les marques vont donc devoir s'adapter. 

D'autant que la croissance viendra cette année à plus de 80 % de nouveaux consommateurs. Pour les marques, le rythme d'ouverture de boutiques est déjà difficile à trouver.

source :l'étude du Boston Consulting Group présentée , Marketing-Chine.com


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire