21 sept. 2013

Le diabète en Chine : un nouveau problème de société !

Le diabète en Chine : un nouveau problème de société !



En moins de deux générations, la Chine est passée d’une situation où l’on mourait encore de la peste bubonique et de la faim dans certaines régions du pays, à l’état de relative abondance d’une société de consommation ordinaire. ce fléau d’antan ont disparu mais, rançon de la prospérité, une maladie jusqu’alors pratiquement inconnue, le diabète, qui touchait 1% de la population en 1980, est en train de s’étendre dans des proportions catastrophiques.

Après les USA...

Les Etats-Unis, longtemps considéré comme le "Pays du diabète", avec une proportion de 11,3% des patients viennent vendre leur position peu enviable en Chine, où 11,6% de la population est maintenant diabétique (c c'est-à-dire 114 millions de personnes, ou un tiers de la population diabétique dans le monde). Cette évolution, due au changement des habitudes et mode de vie manger, est éblouissante, dit Guang Ning, le ministère chinois de la Santé, co-auteur du livre à l'étude de ces chiffres alarmants. Publiée cette semaine dans le Journal of the American Medical Association, la recherche et note qu'entre 2007 et 2010, le nombre de diabétiques a augmenté ...

22 millions. Certains médecins pensent que les Asiatiques 30-50 ans sont les plus sujettes au diabète que les Européens, ce qui pourrait expliquer cette hausse rapide. La règle du diabète petite note dans le pays, parce que les patients chinois prennent souvent du poids, dit l'enquête, qui est basée sur un échantillon représentatif de 100.000 adultes, examiné en 2010. Un médecin de Beijing note que malgré le fait que le diabète est relativement facile à diagnostiquer, beaucoup de ses collègues dans les zones rurales "ne sait pas vraiment encore le faire." Certains professionnels estiment que l'augmentation alarmante du nombre de patients peut être très coûteux. "La maladie a considérablement augmenté au cours des vingt dernières années, mais c'est seulement maintenant que les patients commencent à vouloir guérir.
sources :

Certains médecins pensent que les Asiatiques de 30 à 50 ans sont beaucoup plus sujets au diabète que les Européens, ce qui pourrait expliquer cette hausse rapide.

proposé par Nicolas 


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire