27 mai 2010

Un jouet Francais pour l'Expo de Shanghai

Un jouet Francais pour l'Expo de Shanghai


L'origine de leon, la mascote du pavillon francais.
Il s'appelle Léon, c'est un chat et c'est aussi le personnage emblématique de la Maison Vilac, dans le Jura, a été choisi pour représenter le pavillon France à l’Exposition universelle.

Le chat Léon est un petit jouet en bois articulé, qui a été remis au goût du jour par la mode des jouets en bois. Il interagira avec les visiteurs et portera le message du pavillon France.
Hervé Halgand, ancien représentant en jouets, aujourd’hui patron de la dernière entreprise de jouets en bois de France.
Pour le directeur de cette maison créée en 1911, Stéphane Odobert, « c’est un paradoxe, alors que la plupart des jouets aujourd’hui sont fabriqués en Chine, nous leur apportons un véritable jouet made in Jura. C’est une belle vitrine pour la France, mais surtout pour le jouet français. Et c’est une preuve de notre savoir-faire, qui a des compétences nationales, voire internationales ».
Le directeur explique que « Léon a été créé il y a dix ans, par Françoise Racine, une illustratrice qui travaille pour nous. Elle a créé de toutes pièces ce petit personnage. Et la maman de Léon, ce petit chaton de sept ans, l’exploite sous toutes les formes, en puzzle, en coloriage, en poupée, on peut l’habiller ou le déshabiller… et comme il est articulé, on peut l’asseoir ou le mettre debout. »
source http://www.lalsace.fr

Léon est joyeux et impulsif, ce qui l’amène à faire des bêtises. Il est bon vivant et très gourmand. Il est toujours prêt pour l’aventure et la découverte du monde. Léon évolue dans un milieu ordinaire : la maison et l’école. Il habite en ville et va à la mer, à la campagne… Il suit les rituels des enfants : le bain, le goûter, les anniversaires… Mais toujours en faisant des bêtises : il oublie de fermer le robinet, il saute dans les flaques d’eau, fait des grimaces, etc. Il est toujours présenté dans un univers très coloré.


Pas encore en vente en France
L’entreprise Vilac, dernière survivante des jouets en bois dans le Jura, emploie, à Moirans en Montagne, 34 personnes. Cinq cents petits Léon, sur les 3000 fabriqués spécialement pour l’Expo sont déjà partis pour la Chine. Une grande fierté règne parmi les salariés, qui voient en cette mascotte leur travail récompensé et reconnu. Actuellement, la mascotte n’est pas en vente en France, mais elle est déjà présente sur le catalogue de jouets 2010 et, à n’en pas douter, ce personnage articulé a un bel avenir pour Noël.


Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire