11 nov. 2010

Les Européens pour Noel vont consommer moins

Les Européens pour Noel vont consommer moins


Les consommateurs Européens, touchés au porte-monnaie dans plusieurs pays par la rigueur, choisiront des cadeaux de Noel moins nombreux, moins chers et plus utiles, et traqueront davantage les bonnes affaires sur le Net.

source: étude réalisée par le cabinet Deloitte dans dix-neuf pays, auprès d'un échantillon de 20.655 personnes.


Les Européens devraient réduire cette année de 2,5% en moyenne à 590 euros leurs dépenses pour les cadeaux de Noël, les sorties et les repas des fêtes.

Il en ressort que en France, ce recul sera encore plus marqué. Les Français sont en effet parmi les plus pessimistes des Européens : près de 2/3(62%) pensent toujours que le pays est en récession, et ils perdent confiance dans la sécurité de leur emploi.

Restriction sur les cadeaux mais pas sur les repas

Dans ce contexte, les consommateurs français envisagent de réduire leur budget de dépenses de Noël de -4,4% cet hiver. Ils sacrifieront surtout le poste de dépenses en cadeaux (-4,9%), en veillant à réduire le moins possible les repas de fêtes (-2,2%).

  • Leur budget (605 euros) se situe néanmoins légèrement au-dessus de la moyenne européenne.
  • Les Irlandais, avec un budget de 1020 euros, sont, avec les Luxembourgeois (1200 euros), parmi les plus dépensiers.
  • Les Grecs, sans surprise, sont les moins dépensiers (410 euros).

Toutes les strates de la population, quels que soient les paramètres d'âge, d'éducation et de richesse, ont été gagnées par la préoccupation constante de maîtrise des budgets, relève le cabinet Deloitte. Tout d'abord, il s'agit de dépenser "utile".

Cette préoccupation se traduit par moins de cadeaux achetés à moins de personnes (81%), la recherche de ce qui est le moins cher (77%), tout en privilégiant l'achat de ce qui est en promotion (84%).source Etude sur les cadeaux

Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire