3 juil. 2010

GE se plaint de la Chine

Les chefs d'entreprises étrangères sont de plus en plus nombreux à dénoncer les mesures discriminatoires et inutiles prises à leur égard par l'administration chinoise.

La polémique enfle de jour en jour. Après google Chine puis les Européens, c'est au tour du patron de General Electric d'accuser la Chine et l'admistration Obama de mettre des bâtons dans les roues des entreprises étrangères. «Je suis vraiment inquiet, je ne suis pas certain qu'au bout du compte ils veuillent que nous y réussissions», s'est-il plaint devant un parterre d'hommes d'affaires italiens, rapportait ce vendredi le Financial Times.

À Pékin, de nombreux chefs d'entreprise le disent à mot couvert: il est de plus en plus difficile de travailler en Chine.

«On leur fait comprendre qu'ils peuvent partir s'ils ne sont pas contents»

Réponse du China daily: Quand des entreprises étrangères rencontrent des difficultés dans leurs projets (…), si elles ne font que se plaindre et que les médias étrangers amplifient les plaintes sans analyser le fond et en calomniant l'économie chinoise, ils finiront par retarder le processus d'amélioration de l'environnement des investissements.

La chine va abandonner le 15 juillet les abattements de taxes à l'exportation sur certains produits sensibles, préfère croire que les étrangers «grognent» à cause des salaires


Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire