30 mai 2017

Lettre ouverte à Anne Genetet, candidate de la République en marche

 Lettre ouverte à Anne Genetet, candidate de la République en marche
Madame,
Comme l'ensemble des 14 candidats de notre circonscription dans cette élection législative, vous avez un devoir de clarté et de vérité pour nos concitoyens.
  • Sauf erreur de ma part, vous n'avez pas souhaité communiquer sur votre patrimoine ou le montant de votre campagne électorale, dont acte;
  • Vous n'avez pas jugé utile de préciser clairement que votre suppléant, M. Charly Strasbach n'était pas inscrit sur les listes électorales en Australie où il déclare habiter, à l’image d’ailleurs d’autres candidats qui finalement représentent la “ vieille politique” dans cette campagne, dont acte; 
  • Vous n’avez pris à cette heure, et après plusieurs communications écrites publiques, aucun engagement public sur la transparence de la vie publique, thème pourtant défendu par votre parti politique.
Après avoir été alerté par des citoyens, il semblerait que vous ayez organisé des rencontres militantes avec le soutien de sociétés privées (voir flyers ci-dessous) et ce alors que la loi de notre République est très claire depuis la loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique  : “Les personnes morales (...) ne peuvent contribuer au financement des partis ou groupements politiques, ni en consentant des dons, sous quelque forme que ce soit…" 

Madame, je vous écris aujourd'hui cette lettre ouverte pour vous demander d'être complètement transparente et d'informer nos concitoyens sur vos liens avec ces sociétés. Êtes-vous vous soumise à un quelconque conflit d'intérêts? Comment envisagez-vous de lutter efficacement contre les lobbys?

Engagé moi-même par la charte anti-corruption de l’association apolitique ANTICOR, je vous reprécise icimes propositions pour la transparence de la vie publique.

Comme le ministre de la Justice, François Bayrou, le rappelle régulièrement : “La démocratie est empoisonnée dès qu’il y a du soupçon."

Avec mes salutations républicaines et citoyennes.
Florian Boheme

 Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire