30 avr. 2014

Interview de Philipe Comolet Tirman, du groupe DragonFly

-         Quelques questions en compagnie de Philipe Comolet Tirman, du groupe Dragonfly, spécialiste de la stratégie RH en Chine



-         INTERNET CHINE : Vous représentez Dragonflygroup, vous pouvez nous parler un peu de votre activité ?

-          Philipe Comolet Tirman : Dragonflygroup est un cabinet de conseil en RH spécialiste de la Chine. Depuis à peu près  15 ans nous aidons les entreprises internationales à recruter  et à développer leurs équipes en Chine

-          INTERNET CHINE : Vous recherchez principalement des talents chinois pour les entreprises internationales ?

-          Philipe Comolet Tirman : Pour ce qui est du recrutement nous cherchons des candidats qui correspondent aux profils demandés par les clients. Le plus souvent il s’agit des chinois avec une ouverture internationale, qui parle anglais ou français. Mais il peut s’avérer également que pour les postes de directeur général, on va chercher des profils français avec une connaissance du marché chinois.

-          INTERNET CHINE : Forum Travailler Ensemble : qu’est-ce qui vous inspire, quelles sont vos attentes ?

-          Philipe Comolet Tirman : Le Forum Travailler Ensemble pour moi c’est une très bonne occasion de rencontrer les différents  acteurs économiques du marché chinois et une opportunité de rencontre entre des grandes entreprises et des entreprises plus petites. Nous même nous servons les PME voir les start-up en groupe, donc on se sent vraiment ici chez nous,  et c’est vrai que c’est un moyen de mieux connaitre les besoins des uns des autres, les offres des uns et des autres parce que souvent dans des manifestations  de networking  on parle un petit peu a tout le monde de façon un peu désordonné  et ici c’est extrêmement structuré donc  on va droit au but et c’est très  bien.

 -          INTERNET CHINE : D’accord donc vous venez à la fois dans une perspective de networking  et une perspective plutôt commerciale.

-          Philipe Comolet Tirman : Oui dans une perspective de networking et commerciale. Sur le long terme il ne s’agit pas de  ressortir avec des contrats,  c’est plus de mieux connaitre et de mieux se faire connaitre et également de connaitre quels sont les intervenants que je dois rencontrer par moi-même par  la suite au sein des directions de ces entreprises.

-          INTERNET CHINE : Vous qui travaillez dans les ressources humaines en Chine, est ce que c’est un marché qui présente des particularités, qui présente des défis particuliers ?

-          Philipe Comolet Tirman : Le principal défis représenté par le marché chinois est le déséquilibre entre l’offre et la demande en terme de talent, qui ne sont pas seulement des talents techniques mais aussi des talents de management ou de savoir travailler en équipe. Comme il y a un déséquilibre, il y a une forte concurrence et il est difficile de trouver d’une part des bons profils qui correspondent aux attentes des entreprises internationales et d’autre part un moyen de les garder. Auparavant la concurrence avait lieu uniquement entre les entreprises étrangères pour des profils chinois avec une ouverture internationale mais maintenant les entreprises chinoises aussi recrutent de très bons profils. Ce qui fait que la concurrence est encore plus accrue

-          INTERNET CHINE : Est-ce que vous avez déjà eu à faire face à des conflits entre un talent que vous avez recruté et la culture d’entreprise ou la culture d’affaire du pays de l’entreprise. Est ce que les cultures d’affaires internationales et chinoises sont toujours compatibles ?

-          Philipe Comolet Tirman : Il est clair, notamment dans le domaine commercial ou il y a une tradition d’enveloppe rouge, que tout ne se fait pas de façon transparente et cela peut causer des difficultés pour des entreprises étrangères,  qui le plus souvent souhaitent travailler de façon totalement respectueuse des lois. Une des choses que nous faisons lorsque nous faisons des entretiens de recrutement pour des postes notamment de commerciaux, c’est que nous vérifions si l’éthique du candidat correspond à l’éthique de notre client et parfois on ne recommande pas un candidat car on pense que ce candidat est peut être très bon commercialement,  mais qu’ il prend avec trop de souplesse la notion d’éthique.

-          INTERNET CHINE : Êtes-vous présent en Chine depuis longtemps ?

-          Philipe Comolet Tirman : Pour ma part cela fait 5 ans, et l’entreprise depuis sa création c’est-à-dire il y a 13 ans, presque 14 ans.

-          INTERNET CHINE : Vous vous voyez resté en Chine, vous pensez que ça vous a apporté quelque chose ?

-          Philipe Comolet Tirman : Pour ma part oui ça m’a beaucoup apporté, je compte y rester je ne sais pas combien de temps mais significativement longtemps. Ce que ça m’a apporté c’est surtout un sens plutôt entrepreneuriale je pense que c’est le gros apport de la Chine par rapport à la France quand on travaille c’est qu’on apprend à aller chercher  où on n’attend pas, alors qu’en France on a un peu tendance à attendre que les choses nous tombent  toute cuite. En Chine il faut se battre un peu pour tout mais si on se bat on y arrive donc c’est ça qui est intéressant.

-          INTERNET CHINE : Quand vous êtes arrivé en Chine, ça a été facile ou plutôt compliqué de s’intégrer, de s’adapter ?

-          Philipe Comolet Tirman : Culturellement parlant ça ne m’a pas été trop difficile, en fait je pense qu’il y a des types de profils de personnes  qui vont adorer ou qui vont vraiment détester. Moi j’ai tout de suite vraiment beaucoup  aimé, donc d’un point de  vue culturel, je n’ai pas de difficulté à m’adapter. Après en terme professionnel c’est quand même assez différent  lorsqu’ on a une grosse expérience professionnel en France, il n’est pas toujours évident de l’adapter directement sur le marché chinois. Mais cela reste possible. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire