27 juil. 2009

patron chinois battu a mort par ses ouvriers

En Chine, un dirigeant d'entreprise battu à mort par ses salariés.

On se plaint des séquestrations de patrons en France, mais en Chine que se passe t'il?

Des affrontements entre la police et près de 30.000 ouvriers d'une usine sidérurgique du nord-est de la Chine. Les ouvriers de Tonghua ont battu à mort le directeur général de Jianlong, qui leur ordonnait de se remettre au travail.

source actu chine

La privatisation du groupe a été annulée. Des affrontements entre la police et quelque 30.000 ouvriers de cette usine sidérurgique du nord-est de la Chine opposés au rachat de leur entreprise ont fait également une centaine de blessés.

Les autorités chinoises ont supprimé 50 millions de postes dans les années 90 dans les entreprises d'Etat mais leurs effectifs restent pléthoriques, relève le quotidien britannique. Les tensions sociales sont vives dans la région.

Les ouvriers protestaient contre le rachat de leur usine, Tonghua Iron Steel, par le groupe Jianlong Steel, basé à Pékin.

Les ouvriers reprochaient à M. Chen son salaire annuel de 3 millions de yuans (438.000 dollars), le comparant aux 200 yuans (29 dollars) que les employés de Tonghua perçoivent à la retraite.

plus d'info sur france 24

Olivier VEROT
Stratégie Chine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire